Glop - Pas glop

Glop - Pas glop
Accueil

Justice est faite : la démocratie est sauvée !

.
 
 
 

Oussama Ben Laden a été exécuté : c’est une grande victoire pour la démocratie ! Le procès a été exemplaire. Le procureur soutenait avec fermeté qu’il fallait lui mitrailler la gueule à l’arme automatique. A l’issue d’une plaidoirie émouvante, le conseil des parties civiles a réclamé l’écartèlement à l’arme blanche. L’avocat de la défense, de son côté, suggérait qu’il suffisait d’achever son client à coups de crosse. Après en avoir délibéré, et par un syllogisme aussi limpide qu’impérieux, la Cour lui a mis une bonne rafale dans la bidoche. Tout le monde est d’accord : justice est faite. Enfin une vraie leçon de démocratie ! A propos d’instruction civique, l’université d’été occidentale en Libye se poursuit. Le thème de la dernière leçon est l’« objectif légitime ». Bilan : bombardement de la résidence privée d’un des fistons de Kadhafi, assassiné avec sa femme et des copains, tous civils. Pour protéger les populations et propager la démocratie, la bombe intelligente a cru opportun de massacrer également le petit-fils du Colonel, âgé de deux ans, et ses petites-filles de 4 mois et deux ans respectivement. Il faut dire qu’en Libye, on a encore de la marge. Selon la revue médicale The Lancet, en effet, la leçon de démocratie en Irak aurait fait la bagatelle de 655 000 morts en trois ans (mars 2003 / octobre 2006). Et ça continue, comme en Afghanistan… On voit bien là toute la différence entre les peuples civilisés démocratiques et les criminels sanguinaires. Grâce à nos interventions humanitaires, les irakiens, les afghans et, demain, les libyens auront la possibilité de choisir leur propre destin en confiant le pouvoir aux personnes de leur choix, comme nous. Euh… « comme nous » ? A qui appartient le pouvoir en France ? Quels sont nos dirigeants ? Bernard Arnault, Pinault, Martin Bouygues, Serge Dassault, Bolloré et Liliane Bettencourt… ou alors Sarkozy, Juppé, Eric Woerth et Nadine Morano ? Qui gouverne ? Le pouvoir économique et ses « grands médias », ou leurs porte-paroles politiques ? Et il vient d’où le pouvoir des maîtres de l’économie : de l’héritage et de la prédation capitaliste, ou de la volonté démocratique du peuple ? C’est bien pratique, la « démocratie libérale » : le peuple élit ses représentants, mais ils n’ont pas le vrai pouvoir, économique ; le peuple a la liberté d’expression, mais les médias appartiennent au pouvoir économique, héréditaire et capitaliste… Ils sont dans de beaux draps irakiens, afghans et libyens. S’ils ne crèvent pas sous les bombes aujourd’hui, c’est pour être demain démocratiquement soumis aux Arnault, Pinault, Bill Gates et autres Murdoch. Ils seront enfin libres, comme nous. Glop Lerouge Secrétaire de section

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
 

Justice est faite : la démocratie est sauvée !

le 04 mai 2011